Le club des mal cités

Acheter sur Les Libraires ou chez Renaud Bray.

La prochaine campagne électorale sera sans doute riche en lapsus, en expressions colorées et en pieds dans la bouche.

C’est pourquoi, après le succès du recueil de citations sportives Dans mon livre à moi (10 000 exemplaires vendus !), Olivier Niquet revient avec LE CLUB DES MAL CITÉS, une collection de plus de 400 citations du monde de la politique, l’autre sport national des Québecois !

La politique est le lieu de nombreux dérapages linguistiques dont le potentiel comique est indéniable. LE CLUB DES MAL CITÉS s’attaque autant à l’enflure verbale que provoque la joute politique qu’à la langue de bois, toujours dans un mode humoristique, accessible et non partisan.

À travers des phrases rigolotes prononcées par les politiciens, Olivier Niquet brosse un portrait des huit dernières années en politique municipale, provinciale et fédérale tout en soulignant certains des travers de la rhétorique partisane.

Ce livre ravira les mordus de politique, séduira les amoureux de la langue, et fera rire tout le monde, peu importe leurs allégeances. Présenté dans la mise en page qui a fait le succès de Dans mon livre à moi, LE CLUB DES MAL CITÉS fera le bonheur des convives de votre souper spaghetti ou de n’importe quelle autre activité de financement plus ou moins légale, mais vous consolera aussi dans l’intimité de votre salon, le jour des élections.

À propos

Coanimateur de La soirée est (encore) jeune et du Sportnographe à la radio de Radio-Canada.

Maîtrise en études urbaines de l’INRS. Baccalauréat en urbanisme de l’UQAM. Certificat en administration de l’UQAM.

Infolettre

Infolettre des citations de la semaine

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Les citations sportives de l’année 2021 31 décembre 2021
    C’est le moment du palmarès des dix citations de l’année. En 10e position, Steve Bégin, qui a de l’eau dans le gaz. Comment qu’ils ont joué, les défenseurs, Price, les jeunes qui ont encore donné du gaz au moulin du Canadien. En 9e position, Benoît Brunet, qui a de bons défauts. C’est un noyau qui […]
  • Stéphane Waite, dans le désordre 20 décembre 2021
    On a plusieurs systèmes dans le hockey, mais le meilleur c’est celui que tout le monde est vendu pour.
  • Réjean Tremblay, après le retrait de Carey Price 25 octobre 2021
    Marc Bergevin pleure souvent pis beaucoup. Je sais pas si y’a une cause à effet. En temps normal, quand tu traverses une période plus difficle. Va à Radio-Canada, tu traverses un coup dur, ton boss se met à brailler, pas sûr que tu vas te sentir appuyé très fort.
  • Éric Houde, qui coupe la guigne 25 octobre 2021
    Tsé on a vu en fin de saison, quelques fois il a pas joué. Des fois dans ta deuxième saison, tsé la guillotine de la deuxième saison, des fois t’es un peu dans ta zone de confort, tu penses que ça va être facile, tu penses que ton poste est assuré.
  • Martin Labrosse, à propos du coach Guillaume Marx 25 octobre 2021
    Notamment à Sylvain Bruneau, entraîneur de Bianca Andreescu. Également à Karl Marx qui était l’entraîneur de Félix Auger-Aliassime jusqu’à tout récemment.

RSS Le club des mal cités

  • Anne Casabonne, dans le champ
    T’as vraiment l’impression que tout le monde est assis dans la même moissonneuse batteuse des droits. Pis qu’il y a pu personne qui remet rien en question.
  • Anne Casabonne, épidémiologiquement scientifique
    Alors donc, le 30 septembre, on pouvait se côtoyer, les vaccinés pouvaient côtoyer les non-vaccinés. Et puis le lendemain c’était devenu la donne à suivre. Alors qu’il n’y a pas de science, y’a rien de scientiquement épidémiologique là-dedans.
  • Ian Senéchal, à propos des lectures de François Legault
    Donc, la conférence de presse, c’était pour nous faire la démonstration que François a raison et c’est indiscutable. Rien de plus? Il pourrait lire des livres de bonne femme plutôt que nous déranger pour ça.
  • Coulisses de pouvoir: Horacio Arruda en 18 citations marquantes
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=Kdo__79b0eQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, pas paroissial
    Le gouvernement Legault enferme 8.5 millions de Québécois le 31 au soir, et on s’étonne de voir le ByeBye 2021 battre tous les records. Quel succès. Une société-paroisse qui n’avait rien d’autre à faire de sa triste soirée que de se rabattre sur un programme de télévision.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.